Le Yatagan faisait partie d'une importante série de torpilleurs capables d'opérer en haute mer, mis en service au sein de la marine française au début du XXème siècle.

 

 UNE SÉRIE IMPORTANTE :

 Avec des bâtiments comme l'Arbalète, l'Arquebuse, la Carabine, l'Épée, l'Escopette, l'Espignole, la Fronde, la Sarbacane, le Takou, le Durandal et bien d'autres encore, le Yatagan formait une classe de torpilleurs de 300 t. Ces navires étaient caractérisés par deux ou quatre cheminées (le Durandal en possédait seulement deux, mais le Yatagan en avait quatre). Une autre particularité des torpilleurs de ce type résidait dans leur pont à caillebotis qui offrait de meilleures vues et une plus grande habitabilité à la mer. Le Yatagan et les bâtiments de la même classe étaient dérivés des torpilleurs de haute mer de la marine française mais possédaient une coque agrandie.

  

LA CARRIÈRE DU YATAGAN :

 Mis sur cale en 1898, le Yatagan fut achevé en 1900. Propulsé par deux machines développant une puissance maximale de 4 800 ch et actionnant deux hélices, ce navire, prototype d'une série de trente‑deux unités particulièrement réussies, disposait de chaudières Normand et embarquait une réserve de charbon de 38 t. Du fait de leurs dimensions et de leurs capacités, les bâtiments de cette classe étaient capables d'effectuer des missions d'escorte d'escadre. Le Yatagan, affecté à la protection des bateaux de pêche en Manche, fut abordé par le cargo anglais "Teviot" et coulé le 3 novembre 1916 au large de Dieppe.

 

 CARACTERISTIQUES :

Type : torpilleur. Propulsion : 2 machines totalisant 4 800 ch et actionnant 2 hélices.

Dimensions : longueur, 56 m ; largeur, 6,30 m. Tirant d'eau: 3 m Vitesse: 27,4 noeuds

L’épave du Yatagan repose par 33 mètres de fond.

Latitude : 50° 04’ 357’’ N, Longitude : 00° 32’ 389’’ E.

Latitude : 50° 04’ 21.42’’ N, Longitude : 00° 32’ 23.34’’ E.

Le Dard, sistership du yatagan, ne possède que deux cheminées.

This is the wreck of a small French Destroyer, 185x21x9, She had a top speed of  26knots and her armaments consisted of 1×9 pdr  gun, 6x3pdr guns & 2 Torpedo tubes.

She was lost due to a collision with the British steamship Teviot, north of Dieppe on December 3rd 1916, she carried a complement of 62 crew.

Today the wreck rests 33mtrs of water on her Port side, most of her plating has eroded exposing for all to see. Large piles of munitions lay scattered in the wreckage alongside her guns, 2 large prop shafts bend their way along the length of the wreckage and the marine life is amazing...