Le Beijerland ou SP 144, SP pour Sperrbrecher, est un cargo armé forceur de blocus. Lancé à Rotterdam en 1939, il est récupéré comme prise de guerre par la Kriegsmarine lors de l'invasion des Pays-Bas en mai 1940. Il est alors modifié et armé afin, comme son funeste collègue et voisin de sable, le Gauss ou SP 178, de servir à ravitailler l'Allemagne en certaines matières premières devenues rares et peu accessibles avec l'entrée en guerre des Etats-Unis en décembre 1941...Il est coulé en décembre 1942 lors d'un affrontement avec la marine alliée au large de Dieppe.

Le SP 144 ou Beijerland. Schéma du Beijerland après modifications (photo 1). la plongée peut  commencer par l'étrave (photo 2), puis en suivant les tôles à plat sur le sable trouver les câbles installés pour générer l'effet magnéto-électrique anti-mines de la coque partie avant puis se diriger vers la  génératrice électrique accouplée au groupe moto propulseur Diesel (photo 3 & 4). Faire un coup de palme pour atteindre le moteur 6 cylindres Diesel et son vilbrequin (moteur similaire au Gauss, photos 5 & 6), continuer dans le fatras de tôles et des vestiges de la cale arrière pour atteindre le chaumard, pièce permettant le passage et l'amarrage des aussières, sur la poupe (photo 7). La poupe, partie arrière du navire, est caractérisée par son secteur de barre (pièce reliant le gouvernail à la barre, photo 8) et le canon de 88 mm avec son blindage (photos 9 à 14). Faune classique sur cette épave : banc de tacauds et étrille... (photo 15). Photos J. Lelay et F. Wender (photos 12 à 14).

La faune et la flore rencontrées lors de nos plongées sur le Beijerland :

Outre la faune traditionnelle rencontrée sur les épaves de notre littoral telle que tacauds, lieus, bar et autres crustacés comme les étrilles - ici représentées par un joli spécimen bien campé sur ses papattes... - nous avons la chance de rencontrer sur le Beijerland plusieurs poissons Balistes de la famille des Balistes gris ou Baliste de l'Atlantique.

The Beijerland was a Dutch cargo ship launched in  1939 near Rotterdam. She was nearly 200ft in length  & had a beam of almost 30ft and she weighed in at  387 tons.  She was powered by a large 12 cylinder  engine producing 640 horse power.

 The Beijerland was seized by the germans during the  invasion of the Netherlands and converted into a  armed merchantman & re-named  Sperrbrecher 144.

The Sperrbrecher 144 now rests in less than 20mtrs of water and is quite broken open, her large diesel engine sits upright in the middle of the wreckage, as you move to the stern you come across one of her large deck guns with munitions scattered around. Her large rear stearing  gear is openly visable and as you make your way back towards the bows you see masses of fish and sand eels all around. The seabed is a mixture of shell, shingle & white sand this gives great visability.