Deux photos de vorpostenboote, littéralement bateau d'avant-poste, patrouilleur maritime. Le plus souvent, un vorpostenboote est un ancien chalutier, armé et reconverti en patrouilleur.
Deux photos de vorpostenboote, littéralement bateau d'avant-poste, patrouilleur maritime. Le plus souvent, un vorpostenboote est un ancien chalutier, armé et reconverti en patrouilleur.

- L’UJ 1404, UJ pour Ü-Jager, chasseur de sous-marin, est un ex- chalutier  nommé FRANKEN. Il gît, couché sur bâbord, par 24 m de fond à 1,5 milles de l'épave du Gauss par 49°56′ de Latitude  Nord et 1°4 de et Longitude Est, au large de Dieppe (photos 1 &2).

- Ce chasseur de sous-marins allemand a été coulé par canonnage lors du débarquement allié de Dieppe le 19 août 1942. Il a participé à l’alerte donnée aux troupes allemandes stationnées à Dieppe et qui feront un carnage parmi nos valeureux soldats alliés et cousins canadiens français…(Voir dans "Articles", 1962 : Le raid sur Dieppe, 20 ans après.)

- Suivant la position du mouillage, la plongée peut commencer par la poupe pour admirer le secteur de barre en forme de papillon (photo 3),  la poupe arrondie avec son safran enfoui dans le sable (photos 4 à 6) puis on remonte sur le flanc bâbord où l'on trouve un mât cassé, une rangée de supports circulaires dont l'usage reste à définir (photos 7 à 9) puis vers la machine à triple expansion et la chaudière (photos 10 & 11). On peut musarder dans les cales pour admirer la clarté de l'eau à travers un hublot encore intact (photo 12), puis suivre les flancs jusqu’à la cassure de la coque au niveau des treuils (potos 13 à 15). Un petit trajet sur le sable en essayant de garder la cassure dans le dos et l’on rencontre un tas de moellons (lest du navire ?, photo 16) devant la cale avant et un morceau de coque en forme de tunnel (photo 17). On finit la visite par la proue où s’enchevêtrent canon de 88 mm, affût de 20 mm et ancre émergeant de la ferraille tordue de l'étrave couchée (photos 18 à 21). A la cassure de l'épave, coté bâbord, gît dans le sable le poste radio de l'UJ 1404, peut-être celui là même qui donna l'alerte aux troupes allemandes stationnées à terre...(photo 22). Photo d'un petit tiroir du poste radio et zoom sur son bouton  qui comporte les inscriptions "DGRM" (photos 23 & 24). Cette pièce porte l'estampille "DGRM" - soit " Deutsche Reich Gebrauchsmuster " littéralement République Allemande Modèle Déposé et correspondant aux appareils de radio fabriqués par la marque Siemens qui équipaient les unités navales de la Kriegsmarine (photo 25). Aujourd'hui, par exemple, les portables de marque Siemens ont toujours le label "DGRM"...

 

La faune et la flore rencontrées lors de nos plongées sur l’UJ 1404 :

Parmi la faune et la flore rencontrées lors de notre immersion sur l'UJ 1404, nous avons croisé :

Une morue (photo 1), un congre bien à l'abri dans les tôles (photo 2), une blennie sur son balcon d'acier (photo 3), une araignée fichée sur une pale d'hélice et sa copine qui a le droit à un tour de manège (photos 4 & 5) et une ponte d'oeufs de seiche arrivés presque à terme (photo 6).

En résumé, la ciné-bédé dédiée à l'UJ 1404 :

Zoom sur la proue du chalutier armé allemand "Chemnitz", devenu Vorpostenboot 712, qui a été sabordé. Notez le bras levier support de bruiteur et la plate-forme circulaire du canon.

Avant d'un chalutier armé en cours de renflouement dans le port de Rouen en 1944. Notez la forme du gaillard avant qui présente de fortes similitudes avec notre "tunnel" situé à l'avant bâbord du Franken...
Avant d'un chalutier armé en cours de renflouement dans le port de Rouen en 1944. Notez la forme du gaillard avant qui présente de fortes similitudes avec notre "tunnel" situé à l'avant bâbord du Franken...

The German Submarine Chaser UJ1404 was sunk  during the disastrous Dieppe Raid of August 1942.

 Seen as a trial run to test the defences for the  Normandie Landings in 1944 this raid ended with  the massacre & capture of troops from the  Canadian Regiments & British Commando Units.

The wreck of UJ1404 rests in 20mtrs water and is over to port by maybe 45degrees. She is quite broken with a gap between the main body of the ship and the bows. A large 88mm gun lays in the wreckage of the bow with munition scattered. As you move back towards the stern the bridge and superstructure is collapsed down & open in places. The boiler, engine,  stearing gear & irn prop are all visable. There are depth charges in & around the stern.