Le Linquenda (photo 1) est un chalutier portugais qui a fait naufrage en 1988 à 20 milles au large de Dieppe. C'est un chalutier de type "tangonnier", c'est à dire qu'il accroche ses chaluts à partir des tangons latéraux dépassant du portique présent sur l'avant du bateau. Il a malheureusement croché ses chaluts sur le fond et a coulé suite à celà. Long d'une trentaine de mètres, il repose par 42 mètres de fond incliné sur bâbord. Malgré la profondeur c'est une épave très sécurisante à plonger car encore entière, de dimensions réduites et où le mouillage est facilement et rapidement accessible. La visite commence par la proue (photo 2) où l'on croise rapidement le portique (photos 3 & 4). On arrive ensuite sur le château où à travers les sabords on peut apercevoir le siège du patron encore présent (photos 5 à 7). La progression de la plongée nous amène à l'arrière du château d'où l'on aperçoit la cheminée et l'échelle de pont (photos 8 & 9). On finit par la poupe avec ses rembardes et son hélice carênée et son safran (photos 10 à 12).

La faune et la flore rencontrées lors de nos plongées sur le Linquenda :

Nous avons rencontré les bancs de tacauds traditionnels mais un peu plus gros que ceux présents sur le Gauss ou le Daffodil, des lieus de plus d'1 mètre de long (ils dépassaient les gardes corps hauts d'au moins 80-90 cm au minimum). Une flore fixée aussi, très présente, composée essentiellement d'Alcyons blancs et de marguerites de mer.